Sentier des Gorges de la Roche d'Oëtre
>>
Accueil
>
Pédestre
>
Sentier des Gorges de la Roche d'Oëtre

Sentier des Gorges de la Roche d'Oëtre

Espace Naturel Sensible
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

La montagne au cœur de la Suisse normande
Le belvédère naturel de La Roche d’Oëtre, célèbre pour son "profil humain" surplombe de plus de cent mètres les Gorges de la Rouvre.

Rendez-vous des randonneurs et amateurs de nature sauvage, ce site chaotique et escarpé, restes du Massif Armoricain, abrite une faune et une flore exceptionnelle comme la moule perlière, la loutre ou la cladonie des rennes en sont quelques exemples. À proximité, le " Pavillon de la Roche d’Oëtre " et la Maison de la Rivière et du Paysage accueillent et informent les visiteurs. La Maison du Paysage ouvre ses portes pour une pause café découverte.

Une rivière torrentielle
A la fin de la période glaciaire, la Rouvre, large et puissante, a creusé le plateau granitique et formé les gorges que l’on connaît
aujourd’hui. Bien que son lit soit plus étroit à présent, elle a conservé son caractère torrentiel : le débit d’eau peut être multiplié par 150 entre l’été (étiage) et l’hiver (crue).

Une application sur smartphone ‘‘Mystères à la Roche d’Oëtre’’ 
Téléchargeable sur playstore ou IOS, elle propose de découvrir autrement l’histoire, la géologie, la faune et la flore de La Roche d’Oëtre. Elle intègre des points d’étapes contenant de l’information et également une partie jeux avec des modes de traitement variés et ludiques (vidéos, animation 2D, témoignages sonores,...).

Les 2 patrimoines à découvrir
Flore

Des corniches préservées

Là où la roche est à nu, de nombreuses espèces de lichens et de mousses, dont certaines très rares, se sont développées à même la roche sur les zones plus ou moins inaccessibles de ces corniches de roches acides et bien exposées.

Succédant aux mousses et lichens dans la colonisation de sols nus,
des plantes annuelles, dites pionnières, investissent au printemps les « vires » rocheuses et le haut de ces corniches : Teesdalie à tige nue, Spergule printanière (protégée)...
lire la suite
Faune

Des landes rocheuses fragilisées

En arrière des corniches, le sol est plus épais mais toujours acide et pauvre en matières nutritives. C’est ici que se développe la lande sèche. Ce milieu est rare et fragile, car naturellement colonisé par les arbustes (ajonc d’Europe, Bourdaine) et les arbres (chênes, pins...). Il est fréquenté par divers insectes butineurs et autres espèces thermophiles (insectes, araignées, reptiles).

Les landes sèches sont caractérisées par plusieurs sous-arbrisseaux typiques : la Bruyère cendrée et la Callune. On y retrouve aussi des lichens, comme la Cladonie des rennes. Très fragile, la Cladonie croît lentement, jusqu’à plusieurs années pour former des coussinets de tiges ramifiées. Ce lichen rare est protégé en Basse-Normandie, il est notamment interdit d’arrachage.
lire la suite

Profil altimétrique


Lieux de renseignement

Conseil départemental de l'Orne

27 boulevard de Strasbourg, 61000 ALENCON

https://www.orne.fr

pat.ens@orne.fr

En savoir plus

Office de Tourisme des Montagnes de Normandie - Bureau d'Information Touristique de La Roche d'Oëtre

Site de La Roche d’Oëtre, 61430 SAINT-PHILBERT-SUR-ORNE

http://www.flerstourisme.fr

roche-doetre@flers-agglo.fr

02 31 59 13 13

En savoir plus

Accès routiers et parkings

Stationnement :

Accès parking à Saint-Philbert-sur-Orne (Roche d’Oëtre)

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :